Collecte de données dans le cadre de l’ABC de la zone du projet Colibri

Le formulaire « ABC » est destiné aux étudiant du Master IEGB de Montpellier dans le cadre du projet Colibri. Il peut être utilisé pour saisir les observations naturalistes réalisées sur le terrain, que l’on soit connecté ou non.

Il a été développé par un étudiant d’IEGB de 1ere année – Jean Baïsez – en 2019.

Le tutoriel ci-dessous a été rédigé pour un second formulaire, seules les captures d’écran diffèrent. Vous pouvez donc le suivre pas à pas pour le formulaire ABC

Au delà de l’ABC, les données collectées contribueront à la connaissance du CEN L-R et à la mise en oeuvre des ses actions de conservation des espaces naturels et des espèces. Vous porrez collecter des données d’observations naturalistes relatives aux espèces, aux habitats naturels, ainsi que des données de pression sur le milieu et des notes illustrées géoréférencées.

Elles seront également instantanément redistribuées et mises à disposition de l’ensemble des pôles thématiques du SINP :

  • reptiles,
  • amphibiens,
  • mammifères,
  • invertébrés,
  • oiseaux
  • Flore et habitats naturels…

Ce formulaire utilise l’application ODK Collect.

ODK (Open Data Kit) est une solution libre (opensource) permettant la mise en place de formulaires sur mobile (uniquement pour Android !) et l’intégration des données récoltées par ces formulaires dans une base de données.

Nous allons voir ici comment utiliser l’application puis le fonctionnement du formulaire « ABC ».

Comment installer le formulaire sur votre téléphone ?

Quelques étapes rapides de configuration sont nécessaires pour installer le formulaire sur votre téléphone  :

Étape 1 : Téléchargez la dernière version de l’application

Téléchargez l’application ODK Collect sur le Playstore (recommandé); ou bien téléchargez directement l’APK sur le github du projet (dérouler le sous menu « Assets ».

La dernière version (supérieure ou égale à 1.22 est nécessaire)

Étape 2 : Configurez l’application

Une fois téléchargée, installée et lancée, il vous faudra configurer ODKCollect afin d’avoir accès au formulaire en question.

a) Depuis l’écran d’accueil cliquez sur les 3 points en haut a droite de votre écran

b) sélectionnez  » Paramètres administrateur  »   

c) puis «  Importer/Exporter les paramètres  »   

d) enfin cliquez sur  » SCANNER UN CODE DEPUIS UN AUTRE APPAREIL  » et scannez le QR Code ci-dessous :

              

L’application est maintenant correctement configurée pour pouvoir télécharger le formulaire et y envoyer vos données par la suite

e) Vous pouvez maintenant retourner sur la page d’accueil et cliquer sur  » Modifier les Paramètres  » 

f) puis cliquez sur  » Identité de l’utilisateur et de l’appareil « 

g) pour pouvoir avoir accès aux  » Métadonnées du formulaire « 

h) Ici il vous faut entrer votre adresse mail (qui servira d’identifiant au moment de saisir les données dans le formulaires) ainsi que vos nom et prénom séparés par un espace (ex: « Baisez Jean ») ; vous pouvez également indiquer l’un des 3 règnes  » 1  » pour Animal,  » 2  » pour Végétal  ou « 3  » pour Champignon; dans  » Numéro de téléphone » suivant celui que vous utilisez le plus;

cela permettra une pré-sélection du règne lors de la saisie.

              

 

i) Choix du mode de navigation :
Dans l’onglet  » Interface utilisateur « ,  il est possible de choisir comment vous souhaitez naviguer entre les différents écran du formulaires,

j) Choix du moteur cartographique : nous préconisons l’utilisation de Mapbox, plus rapide pour vous géolocaliser, et du fond de carte « Sattelite ».

    

 

Étape 3 : Télécharger et remplir un formulaire, puis l’envoyer

Maintenant que l’application est configurée, vous pouvez accéder aux formulaires disponibles sur le serveur

k) cliquer sur  » Télécharger un formulaire vierge « 

l) télécharger le formulaire  » ABC  » (vous pouvez aussi télécharger le questionnaire de satisfaction, il est très rapide à compléter et me permettra, d’avoir des retours sur le formulaires et d’exploiter les résultats de ce formulaire de statisfaction dans mon rapport de stage et ma soutenance (merci !)

m) cliquer sur  » Remplir un formulaire  » et sélectionner  » ABC « 

n) une fois à la fin d’un questionnaire, validez l’écran qui vous propose de le « sauvegarder et de le marquer comme finalisé ».  Vous pourrez toujours l’éditer par la suite.

o) quand vous le souhaiterez, si vous avez du réseau (téléphone ou wifi) vous pourrez envoyer le formulaire finalisé pour pouvoir observer vos données en ligne par la suite.

 

                   

 

Voila, vous savez à présent vous servir de l’application ODK Collect

Astuces :

* utilisez le bouton « retour arrière » de votre téléphone pour sortir d’une interface clavier

* utilisez le bouton « retour arrière » de votre téléphone pour sortir d’un formulaire

* utilisez la flèche en haut a droite de n’importe quel formulaire pour revenir à n’importe quel endroit du formulaire

* restez appuyez sur une réponse pour pouvoir la supprimer ou supprimer le groupe dans laquelle elle est contenue (groupe = observation ou emplacement)

 

Fonctionnement du formulaire ABC

Informations :

Le premier chargement du formulaire prendra un peu de temps car l’application doit intégrer les référentiels taxonomiques. Les lancements ultérieurs seront instantanés.

Les questions comportant des * sont des questions obligatoires qui ne peuvent être passées. Si la question ne comporte pas cette * alors vous pouvez passer à l’écran suivant sans même y répondre (ex: prendre une photo n’est pas une question obligatoire vous pouvez l’ignorez totalement)

La localisation se fait sur la carte automatiquement sur votre emplacement (le GPS doit etre activé), cependant il vous est possible de rester appuyez sur un autre endroit de la carte pour changer les coordonnées. Une fois les coordonnées sélectionnées vous pouvez les supprimer avec l’icône de poubelle ou les enregistrer et passer à la suite avec l’icone représentant une disquette.

Rappel : vous pouvez à tout moment cliquer sur les 3 points en haut a droite pour vous rendre dans l’interface utilisateur et changer le fond de carte ; cette fonctionnalité est également disponible si vous cliquez sur le bouton « couche » au dessus de poubelle (mais encore indisponible avec mapbox dans la version 1.22 d’odkCollect).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les noms latins et vernaculaires sont acceptés dans le champs de recherche d’espèce, cependant certaines espèces sont enregistrées avec leur nom latin uniquement

L’url vous permet de visiter la page de l’espèce sélectionnée sur le site de l’INPN et ainsi pouvoir confirmer ou infirmer votre observation si vous aviez des doutes. Il se peut que l’espèce ait changé de nom ou de code et que la page soit introuvable. Une fois sur le site, appuyez sur le bouton retour de votre téléphone pour revenir au formulaire.

Les photos prisent dans le formulaire seront visibles sur l’interface en ligne Redash.

Les fonctions d’ajout de groupe :

Une fois la 1ère observation saisie, le formulaire vous demande  » Ajouter un nouveau groupe ?  » :  » Ajouter une observation ? « , si vous cliquer sur  » AJOUTER UN GROUPE « , vous pourrez ajoutez une espèce pour les mêmes coordonnées sans avoir besoin de retourner sur la carte. Si vous sélectionner  » NE PAS AJOUTER  » alors le questionnaire vous re-propose d’ajouter un groupe mais cette fois pour entrer une nouvelle localité.

Par exemple, vous observez 2 espèces sur un même site, vous pouvez sélectionner l’emplacement sur la carte, sélectionner la 1ere espèce puis ajouter une observation pour ajouter la 2nde espèce pour la même localité ; ensuite vous vous déplacez un peu plus loin et observez une 3ème espèce, vous pouvez alors ajouter une nouvelle localité pour ensuite ajouter un groupe « espèce » et saisir votre observation.

Rappel : si vous désirez supprimer un groupe créé par erreur, il vous faut rester appuyez sur une question de ce groupe et sélectionner :  » Supprimer le groupe « 

Mise à jour du formulaire : il est possible que nous mettions à jour le formulaire, par exemple pour reformuler une question ou en ajouter une nouvelle…
Si c’est le cas, cela sera signalé en vert dans la section « télécharger un formulaire vierge ». Vous pouvez paramétrer l’application pour qu’elle charge automatiquement les nouvelles versions des formulaires.

 

Vous connaissez maintenant le fonctionnement du formulaire « ABC »

Consultation de vos données

Vos données seront intégrées automatiquement à l’interface web « SICEN« , qui est l’interface utilisée par le CEN.

Le mode d’emploi de l’interface SICEN est disponible sur le site du CEN Centre-Val de Loire ici (ou en vidéos ici). Lors de votre première connexion, il vous faudra faire une demande de nouveau mot de passe. Vous recevrez alors un mail avec un mot de passe généré par l’application : http://cenlr.sicen.fr

Vous avez ici accès à l’ensemble des donénes colelctées par l’équipe du CEN LR, elle n’ont pas vocation à être diffusée par vos soins. Les diffusions exterieures doivent faire l’objet d’une demande auprés de Mathieu Bossaert, qui s’occupe techniquement de cet export.

En parallèle,  nous travaillons à la mise en place d’un tableau de bord personnel de vos observations. Cette interface utilise l’outil nommé Redash.

Elle vous permettra de localiser les observations sur une carte et d’accéder à des graphiques statistiques, à des photos (celles prise avec l’application) et et aux détails que vous aurez ajoutés.

 

Vous pouvez accéder à cette interface en cliquant ici.

Cette interface est encore en développement, à l’heure actuellel les observations de tout-un-chacun sont visibles en même temps sur la carte et ne sont pas dissociables (bien qu’ en cliquant dessus on puisse tout de même savoir qui a fait l’observation).

au cours de l’automne, ce tableau de bord sera personnalisé et offrira à l’observateur la synthèse de ses seules observations.

Il sera en outre possible de trier les observations par taxon, par date, par commune, etc…

Plus d’informations sur les outils de collecte et de retsitution utilisés au CEN

  • http://si.cenlr.org/OpenDataKit_au_FOSS4G-fr_2018
  • http://si.cenlr.org/geoodk_sicen_mobile
  • http://si.cenlr.org/29-03-2018/sicen-odk-lizmap-postgis
  • http://si.cenlr.org/geo_odk_lien_base_de_donnees_postgis_rbdd_cnrs
  • http://si.cenlr.org/rapports_web_avec_redash

Transformation des medias créés dans ODKCollect en fichiers sur le serveur

Objectif

Écrire dans le système de fichier du serveur, les fichiers stockés sous forme de binaire dans PotgreSQL. La méthode est générique et fonctionne si de nouveaux formulaires sont créés ou si certains sont supprimés.

Write to the server’s file system, files stored as binary in PotgreSQL. The method is generic and works if new forms are created or if some are deleted.

Ressources

https://github.com/opendatakit/aggregate/issues/164#issuecomment-347390275

https://stackoverflow.com/questions/38900823/postgres-find-all-rows-in-database-tables-matching-criteria-on-a-given-column

Principe

Une table liste les objets binaires stockés dans la base de données ODK (toutes les tables dont le nom se termine par « BLB » et ne commence par par un «  » (tables système d’Aggregate)

Elle stocke aussi le nom que nous souhaitons donner au fichier (à partir de champs de métadonnées d’Aggregate « _LAST_UPDATE_DATE » et « UNROOTED_FILE_PATH » Et enfin un entier mis à 1 quand le fichier a été généré dans sur le disque

Pour générer les fichiers nous faisons appel à la fonction lo_export

Les fichiers sont créés dans un répertoire sur lequel postgres à le droit d’écrire. Ce répertoire est servi sur le web par un serveur de fichier (minio)

Les téléphones actuels peuvent facilement créer des images de 15 Mo… L’option proposée dans xlsform permettant de réduire la talle des images en définissant un nombre maximum de pixel pour le plus grand côté de l’image sera intéressante : https://docs.opendatakit.org/form-question-types/?highlight=select%20one#scaling-down-images

A table lists the binary objects stored in the ODK database (all tables whose name ends with « BLB » and does not begin with a «  » (Aggregate system tables) It also stores the name we want to give to the file (from Aggregate’s « _LAST_UPDATE_DATE » and « UNROOTED_FILE_PATH » metadata fields) And finally an integer set to 1 when the file was generated in on the disk

To generate the files we use the lo_export function

Files are created in a directory on which postgres have the right to write. This directory is served on the web by a file server (minio)

Current phones can easily create 15MB images… The option offered in xlsform to reduce image’s size will be interesting : https://docs.opendatakit.org/form-question-types/?highlight=select%20one#scaling-down-images

 

Formulaire de saisie naturaliste sur mobile

Le formulaire « adhérent 2019 » est à destination des naturalistes souhaitant participer à la connaissance du CEN L-R. Il peut être utilisé pour saisir les observations naturalistes réalisées sur le terrain, que l’on soit connecté ou non.

Les données collectées contribueront à la connaissance du CEN L-R et à la mise en oeuvre des ses actions de conservation des espaces naturels et des espèces.

Mais ces données seront également instantanément redistribuées et mises à disposition de l’ensemble des pôles thématiques du SINP :

  • reptiles,
  • amphibiens,
  • mammifères,
  • invertébrés,
  • oiseaux
  • Flore et habitats naturels…

Ce formulaire utilise l’application ODK Collect.

ODK (Open Data Kit) est une solution libre permettant la mise en place de formulaires sur mobile (uniquement Android !) et l’intégration des données récoltées par ces formulaires dans une base de données.

Nous allons voir ici comment se servir de l’application puis comment fonctionne le formulaire « adhérent 2019 ».

Comment installer le formulaire sur votre téléphone ?

Quelques étapes rapides de configuration sont nécessaires pour installer le formulaire sur votre téléphone  :

Étape 1 : Téléchargez la dernière version de l’application

Téléchargez l’application ODK Collect sur le Playstore (recommandé); ou bien téléchargez directement l’APK sur le github du projet (dérouler le sous menu « Assets ».

La dernière version (supérieure ou égale à 1.22 est nécessaire)

Étape 2 : Configurez l’application

Une fois téléchargée, installée et lancée, il vous faudra configurer ODKCollect afin d’avoir accès au formulaire en question.

a) Depuis l’écran d’accueil cliquez sur les 3 points en haut a droite de votre écran

b) sélectionnez  » Paramètres administrateur  »   

c) puis «  Importer/Exporter les paramètres  »   

d) enfin cliquez sur  » SCANNER UN CODE DEPUIS UN AUTRE APPAREIL  » et scannez le QR Code ci-dessous :

              

L’application est maintenant correctement configurée pour pouvoir télécharger le formulaire et y envoyer vos données par la suite

e) Vous pouvez maintenant retourner sur la page d’accueil et cliquer sur  » Modifier les Paramètres  » 

f) puis cliquez sur  » Identité de l’utilisateur et de l’appareil « 

g) pour pouvoir avoir accès aux  » Métadonnées du formulaire « 

h) Ici il vous faut entrer votre adresse mail (qui servira d’identifiant au moment de saisir les données dans le formulaires) ainsi que vos nom et prénom séparés par un espace (ex: « Baisez Jean ») ; vous pouvez également indiquer l’un des 3 règnes  » 1  » pour Animal,  » 2  » pour Végétal  ou « 3  » pour Champignon; dans  » Numéro de téléphone » suivant celui que vous utilisez le plus;

cela permettra une pré-sélection du règne lors de la saisie.

              

 

i) Choix du mode de navigation :
Dans l’onglet  » Interface utilisateur « ,  il est possible de choisir comment vous souhaitez naviguer entre les différents écran du formulaires,

j) Choix du moteur cartographique : nous préconisons l’utilisation de Mapbox, plus rapide pour vous géolocaliser, et du fond de carte « Sattelite ».

    

 

Étape 3 : Télécharger et remplir un formulaire, puis l’envoyer

Maintenant que l’application est configurée, vous pouvez accéder aux formulaires disponibles sur le serveur

k) cliquer sur  » Télécharger un formulaire vierge « 

l) télécharger le formulaire  » adhérent_2019  » (vous pouvez aussi télécharger le questionnaire de satisfaction, il est très rapide à compléter et me permettra, d’avoir des retours sur le formulaires et d’exploiter les résultats de ce formulaire de statisfaction dans mon rapport de stage et ma soutenance (merci !)

m) cliquer sur  » Remplir un formulaire  » et sélectionner  » adhérent_2019 « 

n) une fois à la fin d’un questionnaire, validez l’écran qui vous propose de le « sauvegarder et de le marquer comme finalisé ».  Vous pourrez toujours l’éditer par la suite.

o) quand vous le souhaiterez, si vous avez du réseau (téléphone ou wifi) vous pourrez envoyer le formulaire finalisé pour pouvoir observer vos données en ligne par la suite.

 

                   

 

Voila, vous savez à présent vous servir de l’application ODK Collect

 

Astuces :

* utilisez le bouton « retour arrière » de votre téléphone pour sortir d’une interface clavier

* utilisez le bouton « retour arrière » de votre téléphone pour sortir d’un formulaire

* utilisez la flèche en haut a droite de n’importe quel formulaire pour revenir à n’importe quel endroit du formulaire

* restez appuyez sur une réponse pour pouvoir la supprimer ou supprimer le groupe dans laquelle elle est contenue (groupe = observation ou emplacement)

 

Fonctionnement du formulaire adhérent 2019

Informations :

Le premier chargement du formulaire prendra un peu de temps car l’application doit intégrer les référentiels taxonomiques. Les lancements ultérieurs seront instantanés.

Les questions comportant des * sont des questions obligatoires qui ne peuvent être passées. Si la question ne comporte pas cette * alors vous pouvez passer à l’écran suivant sans même y répondre (ex: prendre une photo n’est pas une question obligatoire vous pouvez l’ignorez totalement)

La localisation se fait sur la carte automatiquement sur votre emplacement (le GPS doit etre activé), cependant il vous est possible de rester appuyez sur un autre endroit de la carte pour changer les coordonnées. Une fois les coordonnées sélectionnées vous pouvez les supprimer avec l’icône de poubelle ou les enregistrer et passer à la suite avec l’icone représentant une disquette.

Rappel : vous pouvez à tout moment cliquer sur les 3 points en haut a droite pour vous rendre dans l’interface utilisateur et changer le fond de carte ; cette fonctionnalité est également disponible si vous cliquez sur le bouton « couche » au dessus de poubelle (mais encore indisponible avec mapbox dans la version 1.22 d’odkCollect).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les noms latins et vernaculaires sont acceptés dans le champs de recherche d’espèce, cependant certaines espèces sont enregistrées avec leur nom latin uniquement

L’url vous permet de visiter la page de l’espèce sélectionnée sur le site de l’INPN et ainsi pouvoir confirmer ou infirmer votre observation si vous aviez des doutes. Il se peut que l’espèce ait changé de nom ou de code et que la page soit introuvable. Une fois sur le site, appuyez sur le bouton retour de votre téléphone pour revenir au formulaire.

Les photos prisent dans le formulaire seront visibles sur l’interface en ligne Redash.

Les fonctions d’ajout de groupe :

Une fois la 1ère observation saisie, le formulaire vous demande  » Ajouter un nouveau groupe ?  » :  » Ajouter une observation ? « , si vous cliquer sur  » AJOUTER UN GROUPE « , vous pourrez ajoutez une espèce pour les mêmes coordonnées sans avoir besoin de retourner sur la carte. Si vous sélectionner  » NE PAS AJOUTER  » alors le questionnaire vous re-propose d’ajouter un groupe mais cette fois pour entrer une nouvelle localité.

Par exemple, vous observez 2 espèces sur un même site, vous pouvez sélectionner l’emplacement sur la carte, sélectionner la 1ere espèce puis ajouter une observation pour ajouter la 2nde espèce pour la même localité ; ensuite vous vous déplacez un peu plus loin et observez une 3ème espèce, vous pouvez alors ajouter une nouvelle localité pour ensuite ajouter un groupe « espèce » et saisir votre observation.

Rappel : si vous désirez supprimer un groupe créé par erreur, il vous faut rester appuyez sur une question de ce groupe et sélectionner :  » Supprimer le groupe « 

Mise à jour du formulaire : il est possible que nous mettions à jour le formulaire, par exemple pour reformuler une question ou en ajouter une nouvelle…
Si c’est le cas, cela sera signalé en vert dans la section « télécharger un formulaire vierge ». Vous pouvez paramétrer l’application pour qu’elle charge automatiquement les nouvelles versions des formulaires.

 

Vous connaissez maintenant le fonctionnement du formulaire « adhérent 2019 »

Consultation de vos données

Vos données seront intégrées automatiquement à l’interface web « SICEN« , qui est l’interface utilisée par le CEN.

Le mode d’emploi de l’interface SICEN est disponible sur le site du CEN Centre-Val de Loire ici (ou en vidéos ici). Lors de votre première connexion, il vous faudra faire une demande de nouveau mot de passe. Vous recevrez alors un mail avec un mot de passe généré par l’application : http://cenlr.sicen.fr

Plus d’informations sur les outils de collecte et de retsitution utilisés au CEN

  • http://si.cenlr.org/OpenDataKit_au_FOSS4G-fr_2018
  • http://si.cenlr.org/geoodk_sicen_mobile
  • http://si.cenlr.org/29-03-2018/sicen-odk-lizmap-postgis
  • http://si.cenlr.org/geo_odk_lien_base_de_donnees_postgis_rbdd_cnrs
  • http://si.cenlr.org/rapports_web_avec_redash

Jean Baisez

juillet 2019

Redash pour la création de rapports web

Redash est une solution de reporting web, qui permet de mettre en forme des données sous la forme de tableaux, de graphiques ou de cartes.

Nous avons réalisé un rapide et subjectif comparatif pour le congrès des CEN du Havre d’octobre 2018 (http://si.cenlr.org/outils_web_de_reporting_congres_cen_2018).

Redash ne nécessite pas d’autre compétence que celle d’écrire des requêtes SQL.

Voici un cas d’utilisation récent au CEN, celui de mettre à jour une travail de synthèse des enjeux de biodiversité connus sur les Périmètres autorisés du CDL de la côte languedocienne.

Un paramètre (liste déroulante des périmètres) est proposé en tête de rapport. La valeur de ce paramètre est répercutée dans les clauses WHERE des requêtes qui alimentent les tableaux.

Les tableaux listent les enjeux liés aux habitats naturels, à la faune et à la flore, connus dans notre base de données.

D’autres restitutions sont possibles (de nombreux types de graphiques, des cartes). Les cartes sont pour l’instant peu élaborées, assez peu élaborées mais on pourra contourner cette limitation par l’insertion d’une image, générée dynamiquement par un serveur cartographique.

D’autres examples de rapport plus complets, avec cartes et graphiques seront présentés ici (page d’atlas de répartition d’espèces, rapport d’évaluation agro-environnementale d’exploitation agricole…)

Voici une capture d’écran du rapport « atlas » qui interroge les donénes saisies dans l’Atlas des papillons de jours et des libellules du L-R

Un atlas de répartition d'espèces avec Redash

Attribution d’un UUID (id_permanent) en vue de la diffusion des données dans le SINP

Les données collectées à l’aide des formulaires ODK Collect sont identifiées par un uuid que nous récupérons dans notre base de données métier.
L’idée consiste à récupérer cet identifiant quand il existe, sinon a en générer un.
Dans notre base de données, cet uuid généré par odk est stocké dans le champ id_waypoint de la donnée, sous forme de texte, formaté comme ceci : uuid:d9efd9ee-0b21-40a9-8606-901a8766106a
Donc quand cet uuid existe, on le garde comme id_permanent, sinon on en génère 1.

https://framagit.org/mathieubossaert/sql_divers/snippets/3189

<sql>

</sql>

Rapportage automatique des enjeux de biodiversité et de l’analyse foncière

Les salariés du CEN ont régulièrement besoin de mobiliser des données géographiques relatives au foncier ou la biodiversité. En effet, lorsqu’une zone d’étude est désignée, il peut être intéressant de disposer d’une première liste d’informations qui apparaissent comme récurrentes dans les projets de protection et de conservation de la biodiversité.

Le CEN a besoin de connaître la liste des espèces (patrimoniales ou non) présentes sur le site, leurs statuts de protection ainsi que l’état de la population (vulnérable, en danger, danger critique…).
Il peut être intéressant également de savoir si ces espèces sont inscrites sur les listes rouges (nationales, régionales, européennes) ou sur les listes déterminantes ZNIEFF, ou encore si une espèce revêt un enjeu régional ou départemental fort.
Des informations relatives à la présence ou non de périmètres réglementaires ( N2000, RN…) et d’inventaires (ZNIEFF, ZICO) ainsi que les coordonnées foncières des propriétaires de terrain sont également mobilisés.

Le CEN travaille à plusieurs échelles différentes. Il peut être amenée à travailler sur un site protégé, à l’échelle de parcelles, de propriétés agricoles, d’une zone de prospection ou encore celle d’une commune ou de tout autre collectivité.

Le choix retenu ici implique pour l’utilisateur de dessiner une emprise sur Qgis ou de se baser sur un périmètre déjà existant (exemple d’une commune ou d’une parcelle), en fonction de sa zone d’étude, et d’intégrer cette information dans la couche postgis nommée « zone_analyse_reporting_biodiversite_foncier ».
Au moment de la création de la zone, un formulaire s’ouvre dans Qgis et demande à l’utilisateur de compléter plusieurs champs de la table (motif,nom_commune, nom_site, boîtes à cocher pour analyse_biodiversite et analyse_foncier). Le champ nom_site est spécifié comme obligatoire et permet de rapatrier le nom du site dans le titre de la vue créée en compagnie de la date du jour.
L’utilisateur peut donc choisir s’il exécute l’analyse de la biodiversité ou l’analyse du foncier sur la zone (ou les deux). Le formulaire est validé, puis la mise à jour est enregistrée, ce qui permet la création des vues. Le rafraîchissement des vues se fait également au moment de la mise à jour de l’entité.

Le trigger de PostgreSql permet de déclencher un programme qui s’exécute de manière automatique lorsqu’un évènement précis se produit sur une table.
Le programme est stocké dans une fonction affectée à la table concernée, ici la table zone_analyse_reporting_biodiversite_foncier. Ainsi, lors de l’édition de cette table, les vues suivantes sont créées :

  • liste et localisation des espèces (faune/flore) présentes sur le site avec leurs statuts de protection associés, leur présence ou non dans un inventaire, leur vulnérabilité et leur niveau d’enjeu régional
  • liste et localisation des espèces dites « patrimoniales » présentes sur le site et leurs statuts. Cette donnée comprend les espèces protégées au niveau national ainsi que celles issues de l’article 1 de la Directive Oiseaux
  • liste des espèces par communes (sur une seule ligne)
  • liste des communes par espèces (sur une seule ligne)
  • liste et localisation des espèces présentes dans la ou les communes du site étudié
  • liste et localisation des espèces dites « patrimoniales » dans la ou les communes du site étudié
  • liste et localisation des espèces présentes dans les communes voisines de la commune du site étudié
  • liste et localisation des espèces dites « patrimoniales » présentes dans les communes voisines du site étudié
  • liste et localisation des périmètres réglementaires et inventaires qui croisent la zone étudiée
  • Pour les salariés en charge de ces questions, la liste et localisation des parcelles et des coordonnées des propriétaires des terrains de la zone étudiée

Création de la table de dessin des zones d’analyse foncière et d’enjeux de biodiversité

Les vues sont consultables depuis Qgis. Le travail réalisé ici permet d’accéder à ces informations à partir d’une simple édition. L’équipe du CEN peut ainsi mobiliser ces informations en autonomie en quelques clics sur Qgis par le renseignement d’un formulaire. Il permet également de répondre à l’obligation de suivi des requêtes liées aux données foncières et de garder une trace des analyses effectuées.

Trigger et fonctions nécessaires au reporting automatique des enjeux de biodiversité et à l’analyse foncière

L’utilisation du trigger pourra être améliorée au fur et à mesure des besoins et intégrer également des analyses spatiales plus complexes.